Un an.

Il y a un an, en octobre 2016, nous étions 2, Antoine et Emmanuel. Vite rejoints par Julien. Et accompagnés alors par Arnaud et Théophile, qui poursuivent aujourd’hui leur chemin par ailleurs et ont droit à toute notre reconnaissance pour ces débuts épiques.

Le zinc-air rechargeable faisait ses débuts dans notre startup ZnR Batteries, même si ailleurs dans le monde, d’autres collègues, sûrement aussi enthousiastes et aventureux que nous, étaient parfois plus avancés.

Notre seul objectif alors était un modeste prototype de module de 150Wh. Il a été là en 3 mois. Affreux, encombrant, disproportionné, presque lugubre. Mais après les preuves de concept précédentes du laboratoire d’EDF, le point de vue avait changé. Nous pouvions le regarder avec toutes ses insuffisances et ses promesses : des performances, des problèmes d’ingénierie, des pistes d’améliorations, des enjeux de fiabilité et de durée de vie, des questions de fabrication et de réplicabilité. Et du coup, avec cette première expérience, nous pouvions nous autoriser à presque tout repenser, chaque fois que c’était nécessaire.

Un an après, les prototypes Zinium se sont multipliés. Les cellules électrochimiques se sont précisées, des composants ont été mis au point, les dimensions et les formes des modules se sont concrétisées après un chantier de design et des travaux d’aérothermie, les premières fonctions de notre BMS spécifique sont opérationnelles sur une carte électronique industrialisable. Le premier prototype de système complet de 5 kWh est en cours de fabrication avec toutes ses fonctions permettant d’intégrer un ensemble de modules pour stocker de l’électricité et dialoguer avec une production d’électricité photovoltaïque.

2017-09- design 5 kWh

Les travaux sur les équipements et conditions de fabrication de nos composants clés sont lancés. Les réflexions de R&D pour améliorer les composants élémentaires se sont transformées en actions concrètes, portées par l’expérience accumulée au fil des tests. Tantôt par des optimisations progressives, tantôt en continuant à bousculer nos partis pris des débuts, et en faisant des choix techniques mûris.

Nous ne sommes plus au démarrage, nous avons déjà une histoire et nos fondations sont posées. Les chantiers se sont multipliés, ils construisent l’avenir.

Notre gratitude va toujours aux chercheurs d’EDF qui ont partagé avec nous leur expérience de nombreuses années de travaux sur cette technologie.

Notre gratitude va aussi à l’incubateur de l’Ecole Polytechnique, l’X-Tech, à Saclay, qui accueille nos activités de prototypage et nous accompagne depuis maintenant 6 mois.

Nous sommes 11 dans l’équipe, aujourd’hui.

Nous avons maintenant une nouvelle page à écrire pour Zinium. Nous entrons dans une histoire d’usages, de besoins clients à satisfaire, de démonstrateurs terrain, d’investisseurs à convaincre, de nouveaux partenaires à accueillir.

Et nous souhaitons désormais partager cette histoire avec vous.

 

4 commentaires sur « Zinium, de la preuve de concept au prototype.. »

    1. Bonjour,

      notre engagement est de fournir des systèmes de stockages nettement moins chers à l’achat que les systèmes fabriqués avec les technologies actuelles.

      Nous comprenons et nous partageons votre impatience !

      Cela étant, notre technologie étant nouvelle, il est bien normal de prendre le temps de qualifier, certifier nos produits avant de les commercialiser. Et bien sûr de mettre en place les lignes de fabrication nécessaires.

      Nous vous tiendrons au courant sur ce site de l’avancement de nos travaux.

      Seriez-vous intéressés pour recevoir périodiquement un e-mail de notre part pour vous en informer ?

      (Merci de ne pas nous donner d’adresse e-mail si vous souhaitez nous répondre ci-dessous – nous vous contacterons)

      J'aime

  1. Bonjour
    Comme beaucoup, je souhaite l’émergence d’un système de stockage énergétique respectueu de l’environnement.
    Dans cette attente,
    Je vous souhaite d’y arriver.
    Bien à vous.

    J'aime

    1. Merci pour vos encouragements.
      Le respect de l’environnement pour un système de stockage passe au moins par l’origine des matériaux que nous utilisons, la protection de l’environnement pendant l’utilisation et le recyclage en fin de vie, notamment des métaux.
      Nous travaillons sur les 3 dimensions, et faisons nos meilleurs efforts dès la conception de nos produits, par exemple avec un chantier en cours sur le recyclage des électrodes de zinc en fin de vie.
      Mais nous savons que pour avoir une empreinte environnementale favorable, les conditions de fabrication seront une clé importante. C’est un chantier qui est encore devant nous mais qui sera déterminant.
      Bien à vous

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s